7 mars 2024

L'autonomisation des femmes atteintes d'albinisme : Un parcours de défense et de résilience pour Maimouna Dene

Les femmes impactées par l'albinisme

Dans un entretien exclusif avec Maimouna Dene, présidente de l'Association des femmes albinos du Burkina Faso (AFAB), nous avons parlé de son parcours remarquable, des défis qu'elle a relevés et des initiatives inspirantes qu'elle mène pour renforcer l'autonomie des femmes albinos au Burkina Faso.

L'histoire de Maimouna est celle de la persévérance face à l'adversité. Ayant grandi au Burkina Faso, elle a été confrontée à la stigmatisation et aux moqueries en raison de son albinisme, ce qui a rendu son parcours scolaire difficile. Cependant, ses expériences ont nourri sa passion pour la défense des droits et l'ont amenée à rejoindre des organisations défendant les droits des femmes et des enfants. Finalement, elle a trouvé sa voix dans une association luttant pour les personnes atteintes d'albinisme, où elle a assumé un rôle de leader.

"Ma différence, c'est mon unicité.

Créée en 2008, l'AFAB a pour objectif de soutenir les mères et les femmes atteintes d'albinisme, de remettre en question les normes sociétales et de plaider en faveur de changements législatifs visant à protéger leurs droits. Le leadership de Maimouna a été déterminant pour faire avancer ces initiatives, malgré les nombreuses difficultés rencontrées en cours de route.

L'un des principaux défis auxquels Maimouna a été confrontée est la sous-estimation des femmes atteintes d'albinisme à des postes de direction, en dépit de ses qualifications et de son dévouement, ce qui reflète un préjugé sociétal plus large. Cependant, sa résilience et sa détermination l'ont poussée à surmonter ces obstacles, inspirant d'autres personnes à défier les stéréotypes et à tracer leur chemin.

Sous la direction de Maimouna, l'AFAB a fait des progrès significatifs dans l'autonomisation des femmes atteintes d'albinisme. Grâce à divers projets et initiatives, des centaines de femmes et d'enfants ont bénéficié d'une formation, d'un soutien éducatif et d'opportunités génératrices de revenus. Ils ont pu 291 parents d'enfants atteints d'albinisme à la fabrication de savon.Au niveau universitaire, ils ont aidé 7 étudiants à poursuivre leurs études dans les domaines de la communication, de la logistique et du marketing. Ce sont là quelques-uns des impacts de l'organisation. En outre, l'AFAB a activement plaidé pour l'inclusion des personnes atteintes d'albinisme dans les politiques et programmes nationaux, soulignant l'importance de la visibilité et de la représentation.

"Créée en 2008, l'AFAB a pour objectif de soutenir les mères et les femmes atteintes d'albinisme, de remettre en question les normes sociétales et de plaider en faveur de changements législatifs visant à protéger leurs droits.

Au-delà de son rôle au sein de l'AFAB, le plaidoyer de Maimouna s'étend à l'organisation d'événements tels que l'"Albiweek", une vitrine culturelle d'une semaine où les personnes atteintes d'albinisme peuvent s'exprimer librement par le biais d'activités telles que les concours de Miss Albinisme. Ces événements permettent non seulement de renforcer la confiance en soi, mais aussi de sensibiliser le public et de lutter contre les stéréotypes qui entourent l'albinisme au Burkina Faso.

Malgré ses réalisations, Maimouna reconnaît que les femmes atteintes d'albinisme sont toujours confrontées à des difficultés, notamment en ce qui concerne les soins de santé et les attitudes de la société. Cependant, elle reste optimiste et s'engage à susciter des changements positifs grâce à des efforts de plaidoyer continus.

En conclusion, le leadership de Maimouna Dene illustre l'impact transformateur de la résilience, du plaidoyer et de l'autonomisation des communautés. Son parcours est une source d'inspiration pour les leaders en herbe, en particulier les femmes, les encourageant à défier les stéréotypes, à accepter leur singularité et à plaider pour une société plus inclusive et plus équitable.

Comme le dit si bien Maimouna, "ma différence est mon unicité". Célébrons et embrassons la diversité qui enrichit nos communautés, en donnant aux femmes atteintes d'albinisme les moyens de s'épanouir et de réaliser leur potentiel.

Réseau africain de l'albinisme

Écrit par :

Réseau africain de l'albinisme (AAN)

Plus par cet auteur