NOTE CONCEPTUELLE ET DONNÉES PRÉLIMINAIRES L’élimination des pratiques néfastes : accusations (d’utilisation malveillante) de sorcellerie et agressions rituelles Mars 2020 Rédigée par l'Experte Indépendante des Nations Unies sur la jouissance des droits de l'homme par les personnes atteintes d'albinisme, en collaboration avec le Réseau d’Information sur la Sorcellerie et les Droits de l’Homme (WHRIN) et ses organisations membres, Under the Same Sun, The National FGM Centre, Royaume-Uni, Doughty Street Chambers, Royaume-Uni, Australia National University, Divine Word University, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Lancaster University, Staffordshire University, le Centre des Droits de l’Homme de l'Université de Pretoria et le Programme International pour les Droits de l’Homme de l'Université de Toronto

Select target paragraph3